Comment sortir de la boulimie ?

Dans le monde, il y a des gens qui ne peuvent pas ingérer de la nourriture. Cependant, il existe aussi des personnes qui mangent trop. Les individus atteints du deuxième cas cherchent tant bien que de mal à vaincre leurs troubles. Pour apporter des assistances aux patients, voici un article dédié pour eux. N’hésitez pas à le parcourir pour retrouver votre santé.

Recours à une infirmière

Pour vous aider à mieux vivre dans le confort de votre organisme, il est important de développer la qualité de votre santé. En vue d’atteindre cet objectif, vous devrez trouver une infirmière près de chez vous. Celle-ci est à même d’assurer de nombreuses actions en liaison à votre bien-être. En effet, pour le cas de la boulimie, elle peut vous apporter plusieurs conseils et accompagnements répondant à vos besoins. Des séances d’ateliers seront aussi au rendez-vous selon votre état de santé.

Boulimie : Qui est cet ennemi ?

La boulimie est une pathogène qui incite une personne à ingérer des nourritures. Un être atteint de cette maladie mange des aliments excessivement. Normalement une personne mange environ trois repas principaux au quotidien. Accompagner quelques goûters ne sont pas interdits. Mais, une personne boulimique dépasse de trop ses bornes. La crise de boulimie fait manger une personne dont celle-ci ait faim ou non. Rendant ainsi la personne addict à la nourriture.

Les plus sujettes à contracter une boulimie sont les femmes. En effet, les statistiques ont montré que neuf personnes sur dix atteintes de la maladie sont des femmes. Le pathogène se manifeste à partir de l’âge de 15 ans.

D’où provient la boulimie ?

En général si la boulimie affecte une personne, c’est qu’il y a des raisons. Nombreux sont les facteurs déclenchant la crise. L’humeur impacte énormément la vie d’une personne boulimique. Notamment le stress, l’anxiété, les troubles de santé et la dépression mettront la poudre au feu et enclenchent la boulimie. Donc, la personne souffrante mange de la nourriture pour soulager ses émotions ou ses pensées. Mais, il n’est non plus à écarter que la boulimie peut se transmettre génétiquement.

Si les femmes sont plus exposées à la boulimie, c’est qu’il y a encore d’autres raisons. D’abord, les troubles de règles sont connus en tant que causes de la boulimie. Ensuite, 40 % des femmes victimes d’une violence sexuelle dans sa jeunesse sont devenus boulimiques.

Comment traiter la boulimie ?

Malheureusement il n’y a pas de traitement fixe pour soigner la boulimie. Toutefois, nombreux sont ceux qui ont pu en sortir. Des interventions psychologiques peuvent changer le comportement des patients vis-à-vis de la nourriture. En effet, si les humeurs enclenchent la crise, les psychologues peuvent aider les malades. L’hypnose Ericksonienne exercée par les psys aussi a de meilleurs résultats. Le meilleur soin est apporté par le patient et il faut l’aider à y parvenir.

Des prises en charge par un docteur durant des mois ou des années tournent les faveurs vers les victimes. Des soutiens de la part des proches de la personne boulimique fournissent de bons effets. D’autres traitements fructifient également, comme faire du sport ou pratiquer du yoga. En plus, ces disciplines font passer le temps et diminuent les stress, la dépression, etc.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *