Bien choisir une éolienne domestique

Une éolienne domestique a les mêmes fonctions que l’éolienne industrielle. Cependant, il y a certains critères à prendre en compte pour faire le bon choix, vu qu’elle sera installée aux alentours de l’habitation. Cette source d’énergie existe sous deux formes pour les éoliennes pour particuliers : en verticale et en horizontale. Voici quelques paramètres pour avoir une meilleure installation.

La puissance

L’intérêt d’une éolienne réside dans sa puissance et sa capacité à alimenter la maison. Le vent étant sa source d’énergie, il est relatif de définir la puissance réelle d’une éolienne. En effet, le vent peut changer de temps à autre. Il est donc conseillé de ne pas prendre comme référence la puissance maximale d’une éolienne, car le vent quant à lui n’est pas toujours à sa puissance maximale.

Pour avoir une idée de la quantité réelle d’énergie produite par l’éolienne en temps réel, la courbe de puissance est la meilleure option. Elle va montrer les puissances de l’éolienne selon la vitesse des vents et donner un aperçu de l’énergie produite en condition réelle. Il est également possible de procéder à une étude de gisement éolien du domicile pour avoir les valeurs exactes.

L’installateur et la batterie

Similairement, aux éoliennes industrielles, l’installation d’une éolienne domestique requiert le savoir-faire d’un professionnel. Celui-ci va pouvoir fournir des explications supplémentaires et des conseils dans le choix de l’éolienne. Sur le marché du petit éolien, il est possible de trouver du personnel qualifié par la charte Qualivent.

Quant à la batterie, un élément essentiel entre en compte à savoir la capacité de l’éolienne à stocker l’énergie. Cette valeur sera obtenue par rapport à la consommation du foyer et à la présence ou non d’autres sources d’énergie d’appoint. Vient ensuite le niveau d’autonomie souhaité. La qualification de l’installateur va appuyer ces décisions et offrir une garantie au consommateur.

L’ergonomie et le confort

On parle ici de confort pour les oreilles. En effet, les petites éoliennes sont en principe moins bruyantes. Toutefois, il faut être quand même vigilant sur ce point important pour limiter le dérangement pour les voisins et pour l’habitation même. Normalement, l’éolienne domestique ne dépasse pas les 40 décibels. Installée un peu écartée d’une fenêtre, ce bruit équivaut à une conversation normale entre deux personnes.

Quant à la taille de l’éolienne, celle en horizontale nécessite un plus grand terrain, car elle prend plus de places. Un autre point à souligner, c’est la couleur de l’éolienne. Opter pour le ton neutre comme le gris. Au contraire, éviter la couleur blanche pour une éolienne. Le gris se fond facilement dans le décor et dérange moins les yeux. Les plus petits modèles peuvent même être installés sur le toit, moins esthétique mais plus confortable pour les yeux.

Le prix peut également être un facteur déterminant dans le choix d’une éolienne. Une éolienne verticale coûte aux environs des 7 500 euros. L’éolienne horizontale coûte un peu plus, car elle produit plus d’énergie. Ce prix varie entre 10 000 et 20 000 euros. Sans oublier l’honoraire de l’installateur et dans certains cas, le coût de transport.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *